Qu sien ?

Depuis plus de 30 ans, Serre Éditeur vous parle du Pays !

Depuis plus de 30 ans, Serre Éditeur vous parle du Pays !


• 1976-1979 : six étudiants, une association, une revue, quelques livres et… des idées !

entrelusentrelusAu milieu des années 1970, Nice ne comptait aucune maison d’édition de librairie.
Depuis la fin du XIXe siècle, qui vit la disparition du Cabinet littéraire Visconti, l’édition de librairie était presque uniquement le fruit de l’initiative privée et des institutions publiques. Sporadiquement, quelques libraires ou quelques imprimeurs avaient tenté la publication d’ouvrages à caractère régional mais, systématiquement, l’expérience avait été sans lendemain.

catellanaEn 1976, un groupe d’étudiants fraîchement diplômés de l’Université, passionnés de culture locale, décide de pallier ce manque : ils fondent une association régie par la loi de 1901, la Société d’Études et de Recherches Régionales dont les initiales constituent le sigle de la première maison d’édition niçoise, aux objectifs clairement définis (défense et promotion de la culture régionale du Comté de Nice et de la Provence orientale).
Peu de temps après paraît L’Entrelus, revue d’études régionales dont la vocation pluridisciplinaire est très affirmée.

caganisaffiche_mercantourLes premiers livres sont publiés dans la foulée : les «Contes pour un Caganis», de Pierre Roux, le «Mémoire sur les Monnaies de Provence» de Jules Fauris de Saint Vincent, les dictionnaires Niçois-Français et Français-Niçois de Georges Castellana précèdent de peu une première réalisation d’envergure : «Le Massif du Mercantour et des Alpes-Maritimes», ouvrage collectif publié sous l’égide de l’Association des Amis du Parc National du Mercantour, et patronné par S.A.S. le prince Rainier III de Monaco. Son tirage record (10 000 exemplaires) et sa qualité rédactionnelle permettront de forcer quelque peu la main au ministre de l’Environnement Michel d'Ornano pour la création, en 1979, du Parc National du Mercantour.

Afin de vous proposer le meilleur service possible, ce site utilise des cookies. En continuant de le consulter, vous déclarez accepter leur utilisation.